La ménopause est un moment pour la femme qui comporte de nombreux symptômes désagréables : bouffées de chaleur, sécheresse vaginale, perte de libido et bien sûr prise de poids. Il est vrai qu’une prise de poids est normale avec l’âge, notamment en raison d’un ralentissement du métabolisme. Mais il ne faut pas pour autant considérer comme définitifs les kilos qui arrivent. La nature nous a donné des plantes aux bienfaits insoupçonnés et certaines plantes aident à maigrir à la ménopause, si l’on sait les utiliser correctement.

Des hormones qui nous jouent des tours

Nous savons que les hormones ont un rôle important dans la prise de poids, et elles agissent à différentes étapes de la vie de la femme : puberté, grossesse, préménopause, ménopause. Près de 8 femmes sur 10 prennent du poids à la ménopause. Cela peut aller jusqu’à 8 ou 10 kilos, parfois plus, selon le mode de vie. Au yoyo des hormones s’ajoutent en effet :

  • la rétention d’eau,
  • le ralentissement du métabolisme,
  • la perte musculaire liés à l’âge,
  • la sédentarité pour certaines d’entre nous.

La diminution du taux de progestérone a des effets importants sur le corps, entraînant la rétention d’eau et le stockage des graisses, en jeu dans la prise de poids à la ménopause.

Puis le taux d’oestrogènes baisse à son tour, et c’st la répartition des graisses dans le corps qui se modifie, induisant une masculinisation de la silhouette plutôt difficile à accepter :

  • stockage des graisses au niveau du ventre, nous gratifiant de cette bedaine que nous avions tant reprochée à nos maris,
  • perte des fesses et des cuisses (oh, que nous les regrettons ces rondeurs pourtant si décriées autrefois),
  • diminution du volume des seins…

Lutter contre, de toutes nos forces

Non, ce n’est pas une fatalité, mais cela demande :

  • une prise de conscience,
  • action / réaction,
  • et une grande zénitude.

La première chose est de limiter les apports en graisse pour éviter leur stockage, mais aussi de limiter les sucres qui, consommer en quantité supérieure aux besoins, se transforme irrémédiablement en graisses supplémentaires.

Il faut aussi continuer à garder cet équilibre alimentaire entre les nutriments, tout en diminuant les quantités. Généralement, une femme ménopausée a un besoin calorique inférieur à 2000 calories, particulièrement si elle est sédentaire.

Pour améliorer la silhouette, il est nécessaire de remuscler avec un sport régulier et de lutter aussi contre la rétention d’eau. Certaines plantes peuvent être utiles, pour aider à perdre du poids à la ménopause.

Les plantes qui aident à maigrir à la ménopause

Le fenouil pour éliminer

Ce légume au goût d’anis présente de nombreux bienfaits et on peut aisément classifier le fenouil dans les plantes pour perdre du poids  la ménopause. Au cours d’un repas avec des aliments chargé en fer, en vitamine C, en calcium, en potassium, le fenouil agit naturellement à la fois sur les os et les dents, le cœur, le système nerveux, etc. Mais c’est pour ses bienfaits diurétiques qu’on utilisera le fenouil dans cette période compliquée.

L’avoine, riche en fibres

L’avoine, et plus particulièrement le son d’avoine, ont des vertus étonnantes. On citera notamment l’amélioration du transit intestinal et la diminution du mauvais cholestérol. Globalement,une recette à base de son d’avoine participe à la réduction du cancer du côlon et des maladies cardio-vasculaires. On notera qu’il contient aussi des protéines, ce qui permet d’augmenter la dose pour maintenir les muscles en forme. A classer parmi les bonnes plantes ménopause, l’avoine et le son d’avoine.

Améliorer l’état de la peau avec l’avocat

La peau souffre également à la ménopause, devenant plus sèche et “poudreuse”. L’avocat contient une bonne dose de vitamine E, ainsi que de bons acides gras qui permettent de rendre la peau plus souple et plus belle. Pensez au masque à l’avocat pour une plus belle peau à la ménopause. Et ne craignez pas de l’ajouter à votre menu régulièrement, ses bonnes graisses ne font pas grossir.

Booster son métabolisme avec le café vert

Même si le café a mauvaise réputation, il faut savoir qu’il a la qualité d’accélérer le métabolisme. Personne ne saurait nier l’intérêt du café vert à la ménopause, cette plante qui aide à maigrir en coupant la faim et en boostant l’organisme.

Les bienfaits du konjac, plante amincissante à la ménopause

Un plat de pâtes au konjac, c’est une mine de bienfaits pour la santé à la ménopause. Le konjac aide à perdre du poids en se nourrissant des graisses présentes dans votre organisme et en absorbant l’eau retenue. Grâce à cette astuce, Diabète, hypertension, cholestérol, hyperglycémie, le konjac éviteront d’agir sur de nombreuses affections qui apparaissent avec la ménopause.

Du chocolat pour le moral

On ne répétera jamais assez tous les bienfaits sur la santé et le moral d’une consommation raisonnée de chocolat. Anti-fatigue, anti-stress, antioxydant, etc. Il ne faut pas hésiter à en consommer un carré chaque jour, uniquement du chocolat noir, minimum 70 % de cacao. Vous vous sentirez tout de suite mieux, ménopause ou pas.