moins je mange plus je grossis au secours

“Moins je mange plus je grossis” : voilà la phrase que j’ai lue sur un forum, une pauvre femme qui se plaignait de prendre du poids dès qu’elle mangeait “normalement” et qui en était réduite à manger 2 yaourts nature par jour… J’espère que vous voyez le problème ! Juste au cas où vous ne comprendriez pas, ou simplement si vous vous dites la même chose que cette femme, voici quelques explications et conseils pour vous.

Le basique : moins je mange plus je grossis

Pourquoi votre balance affiche-t-elle un kilo de plus ce matin, alors que vous avez fait très attention à ce que vous mangiez hier ? Plusieurs raisons peuvent expliquer cela :

  • Vous êtes en pleine préménopause, et votre cerveau n’arrive plus à gérer ce changement hormonal.
  • Vous êtes tellement sédentaire que même une personne en fauteuil roulant dépense plus d’énergie que vous.
  • A l’inverse, vous faites tellement de sport que votre corps devient plus lourd par la transformation de votre graisse en muscles.
  • Vous avez mis votre corps au régime trop souvent, votre corps a adopté les mêmes travers que vos grands-parents après la guerre : il stocke !

Dans le premier cas, je ne peux que vous conseiller de consulter votre médecin traitant. Dans la seconde hypothèse, vous connaissez la solution, même si vous avez du mal à l’intégrer, pas seulement dans votre emploi du temps, mais surtout dans votre cerveau. Quand vous serez persuadée que le sport aide à maigrir, qu’il est bon pour la santé, que manger bouger maigrir n’est pas un leurre, vous saurez trouver le temps suffisant pour avoir une activité physique régulière. C’est donc sur ce point là (accepter l’idée, la faire vôtre, ne plus en démordre) qu’il vous faut travailler avant tout. La troisième hypothèse tient de l’utopie, alors arrêtons de rêver… pour le moment. Et la quatrième, vous savez que les régimes font grossir avec les aliments, des études l’ont prouvé.

Pourquoi je ne maigris pas ?

2 yaourts nature par jour, vous admettrez avec moi que ça ne peut pas suffire à faire fonctionner le corps :

  • D’un point de vue nutritionnel, d’abord, les yaourts nature n’apportant guère qu’un peu de protéines et du calcium. Quid des autres macro-nutriments : glucides et lipides ? Sans parler des vitamines indispensable au bon fonctionnement du corps.
  • Sur le plan calorique : votre métabolisme de base dépense à lui seul bien plus de calories que ces 2 yaourts nature quotidiens (pour compter en yaourts, ce serait plutôt l’équivalent de 10 à 15 yaourts par jour dépensés par votre métabolisme de base).

Là, je vous entends piaffer : “Et alors ?!?” vous dites-vous, “Comment on fait ?”. J’y viens, j’y viens. La seule solution que je préconise est celle-ci : MANGEZ PLUS et BOUGEZ PLUS !!

Oui, je sais, on vous l’a déjà dit, et ça vous met même quelquefois dans une rage folle, parce que vous vous dites que si vous arrivez à grossir avec deux pauvres yaourts par jour, qu’en sera-t-il si vous mangez une entrée, un plat, un dessert et cela trois fois par jour ? Quant à l’activité physique, vous l’avez déjà dit : vous n’avez pas le temps !

En ce qui concerne le deuxième item : bouger plus, je vous explique comment faire pour intégrer l’activité physique dans votre vie dans cet article : 10 exercices pour augmenter son métabolisme quand on n’a pas le temps.

Et si vous mangiez plus ?

vous ne mangez pas assezMaintenant, on s’attaque au premier item : manger plus. Je vois (ou du moins j’imagine) vos regards effarés, j’entends vos cris, et si vous m’aviez sous la main, vous me lyncheriez. Mais c’est la stricte vérité :

Vous ne mangez pas assez.

Deux solutions :

  • Vous le savez, du moins on vous l’a déjà dit, mais ça n’est pas encore gravé dans votre cerveau (ah tiens, comme le sport…), faute de quoi vous auriez pris les mesures nécessaires.
  • Vous êtes persuadée du contraire, ça fait des années que vous croyez que pour maigrir il faut manger moins.

Dans les deux cas, pour intégrer ce fait de façon durable, adoptez quelques mesures pour y aider :

  • Faites un point exhaustif de tous les régimes que vous avez faits depuis 10 ans et, dans deux colonnes parallèles, inscrivez le nombre de kilos perdus et le nombre de kilos repris. Cela vous donnera une vision précise et globale de l’intérêt des régimes.
  • Comparez le nombre de calories dépensées par votre métabolisme de base avec le nombre de calories que vous apportez à votre corps quotidiennement. La formule pour calculer les dépenses métaboliques de base est celle-ci (échelle de Schofield) :
Selon votre âgeSi vous êtes une femmeSi vous êtes un homme
18 – 29 ans14,8 X poids + 48715,1 X poids + 692
30 – 59 ans8,3 X poids + 84611,5 X poids + 873
60 – 75 ans9,2 X poids + 68711,9 X poids + 700

 

Pour information, une femme de 40 ans pesant 70 kilos a besoin de plus de 1400 calories pour simplement survivre, sans même lever le petit doigt (respiration, circulation du sang, régulation de la température). Alors quand vous aurez calculé, demandez-vous comment vous êtes encore vivante avec 2 yaourts.

  • Ecrivez sur des post-it “les régimes font grossir”, “je ne mange pas assez” et “manger bouger maigrir” et collez-les partout, sur votre frigo, sur votre écran, sous votre souris, dans votre porte-monnaie, etc.
  • Revoyez la composition de vos repas : remplacez tous les produits light ou allégés par des produits naturels non sucrés, mangez plus de légumes frais, augmentez votre quantité de protéines végétales, ajoutez des fibres.

Dites-vous bien que si vous n’essayez pas de reprendre une alimentation équilibrée MAINTENANT, vous risquez de finir par ne boire que de l’eau et grossir encore. Cessez de dire “moins je mange plus je grossis” et décidez une bonne fois pour toute que les régimes ne sont plus pour vous.

Au fait, si vous voulez connaître vos besoins en calories, multipliez le chiffre que vous avez obtenu tout à l’heure par un coefficient correspondant à votre niveau d’activité :

  • Sportif : 1,8 pour les femmes, 1,9 pour les hommes ;
    Modérément actif : 1,6 pour les femmes, 1,7 pour les hommes ;
    Sédentaire : 1,4 pour les hommes et les femmes.

Je vous laisse poser vos questions complémentaires et partager votre vécu dans les commentaires.
N’oubliez pas aussi, si ce n’est déjà fait, de vous inscrire pour recevoir des tonnes d’informations supplémentaires sur la perte de poids durable.