arthrose photo

Photo by miluz

Si votre dos, vos mains, vos hanches, toutes vos articulations, vous causent souvent, comme à la ménopause, des douleurs inflammatoires importantes, il est possible que vous souffriez d’arthrose. Si c’est le cas, voici quelques conseils pour vous aider à mieux comprendre ce phénomène et comment mieux soigner l’arthrose.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose est une maladie qui touche le cartilage et induit de violentes inflammations au niveau des os, des tendons ou des ligaments. Les personnes victimes d’arthrose souffrent de cette maladie par poussées inflammatoires : la douleur n’est pas continue dans le temps et disparaît entre deux poussées. Une poussée d’arthrose peut durer de plusieurs heures à quelques jours.

Une maladie qui évolue dans le temps

L’arthrose est une maladie qui peut évoluer très fortement dans le temps. La forme la plus connue d’arthrose est celle qui évolue par poussée. Elle peut conduire à une usure profonde et durable de votre corps sous une dizaine d’années, en abîmant progressivement le cartilage.

Il existe également une arthrose destructrice, forme plus rare d’arthrose mais qui, en quelques années, va littéralement détruire le cartilage. Ce type d’arthrose est souvent localisé au niveau de la hanche. Si vous en souffrez, vous seriez avisée de consulter pour vous faire poser une prothèse qui réduira la douleur et vous permettra d’avoir des gestes plus assurés.

D’autres formes d’arthrose existent également mais restent la plupart du temps inoffensive pour votre corps.

Lutter efficacement contre la douleur

Si vous souhaitez vous soulager de l’arthrose, il est important dans un premier temps que vous mettiez votre articulation au repos. Pensez à utiliser des objets chauds (bouillottes, patchs chauffants) ou des objets froids (sacs de glace) selon les personnes et frictionnez les parties qui vous font mal.

Vous pouvez également utiliser des patchs antidouleur, reconnus pour calmer les fortes douleurs pendant quelques heures.

Sur prescription médicale, vous pourrez également prendre des anti-inflammatoires de type non stéroïdien pour stopper complètement la douleur au moment de la crise.

Il existe également d’autres méthodes qui sont très connues pour ralentir ou soigner le phénomène d’arthrose comme l’acupuncture.

La nutrition pour réduire l’arthrose

Comme dans beaucoup de maladies, la nourriture joue un rôle primordial dans la régulation de votre corps mais aussi pour le préserver. L’arthrose ne fait pas exception.

Pour combattre le phénomène d’arthrose, la première chose à faire est de renforcer les os et le cartilage. Dans un premier temps, vous pouvez consommer des aliments riches en calcium. Couplé avec de la vitamine C, le calcium est particulièrement utile pour réduire l’arthrose du genou et de la hanche après quelques jours de traitement spécifique.

Le lait et les produits laitiers vous permettront d’avoir un apport en calcium important mais pas que ! En effet, plusieurs études ont montré que ces derniers avaient tendance à amener des matières grasses, néfastes pour le corps humain si elles sont présentes en trop fortes quantités. A consommer avec modération, donc. Vous pouvez aussi vous tourner vers d’autres aliments comme par les sardines, les amandes ou les choux. Ces aliments vous apporteront aussi des acides gras d’autres nutriments, comme les Oméga 3, que le lait ne vous donnera pas dans les mêmes quantités. Or les Oméga 3 sont recommandés pour lutter contre l’arthrose (je vous en parle un peu plus loin).

Les fruits et les légumes contre l’arthrose

Alliés de choix dans la prévention des maladies osseuses, les fruits et les légumes vont apporteront des minéraux et des vitamines, indispensables pour lutter efficacement contre l’arthrose. Ils vous amèneront également des antioxydants, qui aident à lutter contre le vieillissement des cellules !

Consommer des fruits et des légumes vous permettra aussi de réguler votre poids : c’est un facteur aggravant du phénomène d’arthrose. Si vous souffrez de l’arthrose au niveau de la hanche, chaque kilo pris se répercute 5 fois sur votre hanche ! Si vous êtes dans ce cas, pensez à consommer moins d’aliments sucrés, au profit des fruits et légumes qui favorisent la perdre du poids. Pensez également à boire 1 litre et demi d’eau par jour pour éliminer au maximum les toxines qui encombrent votre organisme.

Les antioxydants au service de votre corps

Lorsque vous souffrez d’arthrose, le nombre de radicaux libres qui sont dans votre corps augmente fortement. Pour les neutraliser efficacement, seul les antioxydants comme la vitamine C ou encore la vitamine E vous permettront de lutter contre ces derniers. Les fruits rouges comme les baies, ou encore les framboises sont un excellent apport en antioxydants. Des fruits comme l’ananas, le kiwi ou encore les dattes sont très riches en antioxydants. Pensez également à consommer des crucifères comme les différentes variétés de chou ou les navets qui sont particulièrement riches en vitamine C. Mangez-les râpés, crus, pour leur conserver toutes leurs vitamines.

De l’huile dans vos rouages

Ne nions pas que les lipides sont particulièrement néfastes pour la santé, encombrent les artères et font augmenter le poids… Sauf quand il s’agit des Oméga. Mais il est nécessaire d’établir un véritable équilibre entre les oméga 3 et les oméga 6. Cet équilibre permet au corps de lutter et de réduire les phénomènes d’arthrose.

Lors de la cuisson des aliments, privilégiez une huile d’olive, riche en oméga 3 et 6 et utilisez l’huile de colza pour tous vos assaisonnements.

Pourquoi ne pas profiter de cette nouvelle hygiène de vie pour vous tourner vers les produits issus de l’agriculture biologique. Ils sont plus sains et contiennent souvent moins de mauvaises graisses.

En tout état de cause, pensez à limiter les graisses saturées : on les retrouve dans les viandes, dans les fromages, dans les matières grasses solides. A la place, vous préférerez des aliments riches en oméga 3 comme le thon ou le saumon et les noix ou amandes. Afin d’éviter le plus possible l’arthrose, bannissez tout ce qui est à base d’huile de tournesol et de maïs.

N’oubliez pas que l’alimentation est votre premier médicament, au moins en prévention.

 

Photo à la une by handarmdoc