La ménopause entraîne un dérèglement hormonal qui se traduit parfois par une prise de poids. Toutefois, il est possible d’y remédier grâce à une bonne hygiène de vie.

Pourquoi prend-on du poids à la ménopause ?

A la ménopause, la prise de poids n’est pas systématique mais fréquente. Les personnes déjà en surpoids ont aussi plus de mal à perdre leurs kilos superflus. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce phénomène. Tout d’abord, le métabolisme de base tend à diminuer avec l’âge, ainsi que la masse musculaire.

Les femmes ménopausées ressentent souvent de fatigue et du stress, ce qui induit de mauvaises habitudes; moins d’exercice physique, plus de grignotage….

Enfin, la ménopause entraîne une insuffisance hormonale, notamment un déficit en œstrogènes; le corps réagit alors en stockant plus facilement la graisse.

Comment éviter la prise de poids à la ménopause ?

La ménopause est déjà, en soi, une période difficile. La première chose à faire est d’adopter une attitude positive, de se convaincre que cette fameuse prise de poids n’est pas une fatalité. Souvent, une bonne hygiène de vie et une alimentation équilibrée suffisent à maintenir son poids de forme.

prise de poids à la ménopause

Que faire pour garder la ligne après la ménopause ? La gestion du poids passe d’abord par l’alimentation. Inutile de commencer un régime draconien; il s’agit simplement d’adapter son apport calorique en fonction de ses besoins, et de suivre quelques règles diététiques basées sur le bon sens.

Dans la mesure du possible, il est préférable de limiter la consommation d’alcool, de graisses et de sucres. Privilégiez les fruits et légumes ainsi que les protéines (viandes maigres et poissons), et veillez à consommer suffisamment de fibres.

Le sport est un allié précieux; il aide non seulement à garder la ligne, mais participe à une bonne gestion du stress. Un gynécologue peut vous prescrire un traitement hormonal pour atténuer certains effets désagréables de la ménopause.

mincir à la ménopause

Les médecines douces comme l’homéopathie ou la phytothérapie peuvent compléter ce traitement. Certaines plantes, consommées sous forme de tisanes ou de gélules, aident à lutter contre la rétention d’eau et la cellulite, et favorisent donc la perte de poids. Parmi elles, citons le fucus, la guarana, le thé vert, le frêne et l’hibiscus. Enfin, l’huile d’onagre est réputée pour ses bienfaits sur la régularisation du système hormonal.

Mincir après la ménopause

A la ménopause, quelques transformations du corps se font sentir et les femmes ne les apprécient pas beaucoup, se sentant moins séduisantes. Ainsi, en dehors des bouffées de chaleur et autres désagréments, le ventre gonfle et les kilos superflus font leur apparition. Mais comment les perdre, une fois qu’ils sont là ?

Lutter contre la réserve de graisse

La ménopause étant un moment propice à la réserve des graisses et à la fonte musculaire, les femmes s’aperçoivent très vite qu’elles prennent du ventre, alors qu’elles ne mangent pas plus.

bonnes graisses

Pour éviter cette situation, il est indispensable de limiter, voire supprimer, les sucres rapides : sodas, bonbons, pâtisseries et viennoiseries, ketchup, etc. Les produits très gras : sauces, mayonnaise, certains laitages ou fromages, sont aussi à éviter.

Il ne s’agit pas de supprimer toutes les graisses et tous les sucres, mais de ne garder que les meilleurs : glucides complexes, plus difficiles à digérer et contenant des fibres, acides gras insaturés contenant les oméga 3, 6 et 9.

Place à l’activité physique

Les changements hormonaux ont tendance à faire fondre les muscles. Même si ça n’est pas votre dada, il est temps de vous mettre au sport, afin de donner ou redonner du tonus à votre masse musculaire.

Quoi de mieux que la gymnastique, la marche, la natation, le vélo, le yoga ou autres sports endurants qui peuvent se pratiquer en groupes, pour débuter une activité physique. Non seulement votre rythme cardiaque sera préservé, mais vous ne verrez pas les kilos, et surtout la graisse, déformer votre ventre. Une demi-heure par jour suffit pour tonifier ses muscles et rester belle. Partir du bon pied est ce qu’il y a de mieux.

Combattez les bouffées de chaleur

Vous êtes contre les médicaments chimiques et vous préférez vous soigner naturellement ? Le soja contient des phytoestrogènes, qui aident à lutter contre les bouffées de chaleur.

Cette solution vient tout droit d’Asie, où les femmes ne se soignent qu’avec des produits naturels. Elles restent belles, vivent sans faim tout au long de leur journée, et gardent un ventre plat.

soja phytoestrogènes

Le soja est la protéine la plus pure après le blanc d’œuf. Si vous craignez les OGM, de nombreux produits en magasins bio mentionnent leur absence.

La ménopause, étape naturelle, n’est pas si difficile à vivre, et voir son ventre s’arrondir n’est pas inéluctable. Quelques solutions vous apportent bien-être, et séduction, même à plus de cinquante ans. Il suffit juste de l’anticiper.