Parmi les nombreux régimes qui vous promettent de perdre du poids figure le régime dissocié qui, comme son nom l’indique, conseille de ne pas manger plusieurs types d’aliments au cours d’un même repas, voire au cours d’une même journée.

Le régime dissocié en bref

Le régime dissocié s’appuie sur le principe selon lequel ce ne sont pas les aliments qui font grossir, mais leur combinaison. Partant de ce postulat, le régime dissocié consiste donc à s’alimenter de manière dissociée, en ne consommant qu’un seul groupe d’aliments au cours du repas ou de la journée, pour parvenir à perdre du ventre.

Le principe en lui-même est exact, du moins en ce qui concerne certains types d’aliments. Ainsi, la pâtisserie fait grossir parce qu’elle associe des sucres et des graisses. Néanmoins, d’autres associations n’ont pas du tout le même effet : viande grillée et légumes cuits à la vapeur ne font pas particulièrement grossir.

Une semaine de régime dissocié

Le régime dissocié se caractérise par une alternance des différents types d’aliments sur une semaine. Mais on ne mange jamais qu’un seul type d’aliment sur une journée. Ainsi, le lundi, on se nourrira exclusivement de viande, le mardi de fruits, le mercredi de céréales, par exemple du riz, le jeudi de poisson, le vendredi de légumes, le samedi de laitages.

En résumé, prenez les différents aliments que vous consommez habituellement sur une journée ou même au cours d’un seul repas et dissociez-les en les répartissant sur la semaine. Chaque jour est donc conçu sur le mode de la monodiète.

Les avantages

On ne risque pas de souffrir de la faim, puisqu’on peut manger autant que l’on veut de l’aliment du jour. Par ailleurs, ce régime fait effectivement perdre du poids. Mais l’hypothèse a été avancée que l’effet minceur provenait du dégoût que l’on éprouve assez rapidement à manger la même chose pendant toute une journée. Difficile, par exemple, d’avoir envie de manger 5 escalopes le même jour, sous prétexte que c’est le jour de la viande.

Les inconvénients

L’important pour demeurer en bonne santé est une alimentation équilibrée. Or, on fait difficilement plus déséquilibré que le régime dissocié. L’organisme a besoin qu’on lui apporte tous les jours l’ensemble des nutriments dont le corps a besoin. Dans le régime dissocié, on maigrit parce que l’organisme puise dans ses réserves (de protéines les jours sans viande, de glucides les jours réservés aux légumes, etc.).

Plus que dans d’autres régimes, le risque de carences est grand. Par ailleurs, le manque d’énergie se fait vite sentir. C’est donc un régime peu adapté aux actifs.

Le défaut majeur du régime dissocié est cependant qu’il méconnaît le principe fondamental de la digestion, à savoir que certains nutriments (enzymes, vitamines, etc.) sont nécessaires à l’absorption d’autres nutriments, ce qui n’est vraiment garanti que grâce à une alimentation équilibrée.