manger bouger mangerLe slogan “manger bouger” est né il y a 10 ans, sur le constat que le monde moderne nous offre toujours plus de confort pour bouger moins et manger plus… alors tôt ou tard, plutôt que de manger mieux et bouger plus, nous adoptons un régime pour perdre du poids, et commence le cercle infernal des régimes yoyos. Mais est-ce bien le meilleur moyen pour perdre du poids ?

Vive le progrès !!

Tout est fait pour bouger le moins possible et tant mieux, c’est ça le progrès. Il y a bien longtemps qu’on n’a plus besoin de jardiner pour se nourrir, de marcher pour aller travailler, etc… Combien de fois n’avons-nous pas vu le voisin prendre sa voiture pour aller chercher sa baguette à… 500 mètres !! Nous bougeons moins, donc nous dépensons moins de calories. Et parallèlement, nous en consommons plus. Nous ne souffrons plus de la famine : en France la dernière grande famine date du 17ème siècle, elle a fait 1 mort pour 20 habitants… plus près dans le temps, la famine de la pomme de terre au 19ème siècle a décimé un tiers de la population irlandaise, au 20ème siècle le Bengale (1 million et demi à 3 millions de morts), le Tibet, la Chine, la Corée du Nord, le Biafra, le Sahel, l’Ethiopie, la Somalie et même encore au 21ème siècle, le Darfour et le Niger… Pas besoin de régime pour perdre du poids dans ces pays là, on est déjà maigre, quand on n’est pas déjà mort. Ils auraient bien aimé manger bouger.

Et pendant ce temps, nous avons de la nourriture à profusion, un fast-food à chaque coin de rue, nous mangeons plus que ne mangeaient nos grands-parents, nous mangeons plus que les besoins de notre corps, nous mangeons trop : la nourriture nous tue à petit feu. Non contents de manger trop, nous mangeons trop gras : nos aïeux avaient une bonne raison pour manger gras, ils devaient sortir affronter les frimas de l’hiver pour se chauffer, se nourrir, ils travaillaient rudement et durement : les congés payés, les 35 heures, ils ne connaissaient pas. Pour eux, point besoin de régime pour perdre du poids, manger bouger, ils savaient ce que ça voulait dire. Là encore, pas question de se plaindre, tant mieux si notre vie est plus facile, mais la contrepartie c’est un surpoids qui se généralise, et avec lui, le nombre grimpant de maladies cardio-vasculaires, dû à une mauvaise alimentation qui a réduit sensiblement les vitamines et minéraux fondamentaux pour nos organismes.

Et Dieu créa le régime pour perdre du poids !!

Pour retrouver la forme, pour redessiner nos formes, rien de tel qu’un bon régime… Oui mais lequel ? Tant de régimes pour perdre du poids ont été créés depuis moins d’un siècle qu’il est bien difficile pour l’individu de base de s’y retrouver. Qui plus est, avec un régime pour perdre du poids, nous pensons perdre en quelques semaines les kilos que nous avons pris en quelques années. Plus vite, plus minces, plus longtemps ! Alors perdre du poids rapidement, oui, mais nous savons maintenant (souvent par expérience) que le poids perdu rapidement est repris tout aussi vite et un peu plus… Le fameux effet yoyo. Normal, ces régimes pour perdre du poids ne nous réapprennent pas à nous nourrir, ils nous laissent penser que nous pouvons juste faire un petit effort maintenant et revenir ensuite à nos anciennes habitudes, celles-là même qui nous ont fait grossir.

Ahah, combien de personnes ont fait le régime haricots verts – haricots verts (non non, il n’y a pas d’erreur : un café le matin, haricots verts le midi, haricots verts le soir)… et boum, 15 kilos de moins en 2 semaines, le super-méga régime qui tue tous les autres (vous n’êtes pas obligé de me croire, je l’ai vu, de mes yeux vu). Et le premier jour qui suit cet extraordinaire régime si efficace : apéritif, charcuterie, gâteaux, etc… C’est vrai, vous avez encore raison, j’ai pris un exemple extrême, mais tellement parlant. Et si ce n’est pas à ce point-là sur la forme, sur le fond le résultat des autres régimes pour perdre du poids est le même : nous n’avons pas réappris à manger bouger.

C’est là la pierre d’achoppement principale d’un grand nombre de régimes pour perdre du poids. Reprenons l’exemple du régime haricots verts – haricots verts : outre le fait qu’il apporte un nombre de calories bien inférieur aux besoins, il crée des carences importantes en vitamines et en minéraux. Et si le résultat est là, il n’en a pas moins fatigué l’organisme pour longtemps (On est bien loin du manger bouger). Encore faut-il l’avoir tenu, ce qui est rarement le cas, la lassitude prenant rapidement le pas sur la volonté. Et dès que le corps retrouve les bons nutriments, il stocke, stocke, stocke… Rappelons-nous nos cours d’histoires, ou plus près de nous les habitudes de nos grands-parents : les caves et les greniers pleins de nourritures pour ne pas venir à manquer. La peur du manque, notre organisme la connaît aussi ! Pour lui, manger bouger devient primordial.

Manger bouger, pour en finir avec les régimes

De plus en plus, les médias condamnent les régimes pour perdre du poids et nous vantent les mérites d’une alimentation équilibrée : manger bouger, c’est à dire manger moins, manger mieux, bouger plus. En adoptant un style de vie plus sain, nous obtiendrons les mêmes résultats qu’avec un régime pour perdre du poids, mais en plus durable. Bien sûr pas question de faire un régime, quel qu’il soit, à vie. Nous parlons ici de manger mieux, de manger varié, de diminuer les quantités, de laisser une petite place au plaisir, d’apprécier chaque bouchée comme si c’était la dernière, de vivre selon nos besoins et non plus selon nos envies. Si les besoins du corps sont satisfaits, les frustrations disparaîtront et avec elles les envies.

Adopter un nouveau style de vie, c’est aussi bouger plus (pas seulement apprendre à manger bouger aussi), apprécier le grand air, affronter la bruine pour aller promener le chien, préférer les escaliers aux ascenseurs même s’ils ne diffusent pas de musique d’ambiance, délaisser la voiture au profit de l’autobus (ah non, l’autobus n’est pas un véhicule du 19ème siècle, vous confondez avec le trolley, qui d’ailleurs revient à la mode).

Notre alimentation influe directement sur notre santé. Manger simple, manger naturel, manger sain. Vous ne savez pas le faire ? Suivez juste ce principe : ce que la nature a créé nous apporte plus que ce que l’homme a créé, d’un point de vue nutritionnel. Et adieu les régimes pour perdre du poids, quand vous saurez manger bouger !!

 

 

Pas encore inscrite à la newsletter ?

En vous inscrivant à la newsletter, vous recevrez :

  • un plan sur 28 jours pour rééquilibrer votre alimentation,
  • un ebook pour booster votre métabolisme.

N’hésitez pas, c’est absolument, entièrement, complètement GRA-TUIT !!

plan pour maigrir