framboise aliments

Photo credit: fs999 / Foter / CC BY-NC-ND

Les framboises, qu’on les retrouve dans un bavarois, en sorbet, en coulis, en sangria ou en dessert, apportent des bienfaits et aident à lutter contre diverses maladies, comme le cancer ou les maladies cardiovasculaires. A consommer sans modération, vous dégusterez la framboise quand c’est la saison, car elle se montre un petit fruit succulent, léger et savoureux quand il est cueilli frais.

 

La framboise, riche en nutriments

Peu sucrée, elle s’apparente au pamplemousse ou au citron, par son nombre de calories. Riche en minéraux et oligo-éléments, comme le manganèse, le fer, le calcium et le cuivre, elle contient une grande quantité de vitamine C et de la vitamine B9. Dotée d’antioxydants puissants, les framboises ont un pouvoir protecteur contre diverses maladies. Leurs pépins et la présence de pectine leur octroient de nombreuses propriétés bénéfiques pour le corps qui transforment les framboises en aliments santé.

Petit par sa taille, gros par sa richesse en fibres

Savez-vous réellement d’où vient cette richesse en fibres ? Du fait que chaque framboise comporte des centaines de drupes, elles-mêmes composées de pulpe juteuse et d’une graine au milieu. Les fibres facilitant le transit intestinal, elle empêche donc la constipation, passagère ou chronique et aide à perdre du poids de façon saine. Pour profiter pleinement de ces propriétés, il faut la manger bien mûre, et donc la cueillir bien mûre, car après la cueillette, elle ne mûrit plus. Elle ne se conserve que deux jours au réfrigérateur, voire un tout petit plus si elle est saupoudrée de sucre.

Différentes façons de la servir

En coulis sur un gâteau, elle ravit les gourmands mais n’est pas très diététique. En apéritif, elle est rafraîchissante dans une sangria, à consommer avec beaucoup de glaçons et de modération. En sorbet, inutile de dire que toute la famille l’apprécie.  En confiture ou en gelée, elle donne un sursaut d’énergie aux personnes qui la consomment au petit-déjeuner. De quoi se mettre en forme pour la journée. La meilleure façon de la consommer reste encore nature, au dessert, ou éventuellement dans un yaourt ou fromage nature, dans le cadre d’une alimentation équilibré. Elle apporte une touche raffinée à la fin du repas et purifie l’organisme. Mieux vaut acheter des fruits bio ou les cueillir dans votre jardin, car la fragile framboise ne supporte pas le lavage, elle perd toute sa saveur et ses jolies formes. De quoi en gâcher tous les bienfaits.

Enfants et adultes pourront la consommer sans modération. En revanche, bien qu’elle soit aussi préconisée au nourrisson, il vaut mieux la faire cuire, la mixer puis la tamiser avant de la lui donner (les graines étant souvent trop dures et indigestes pour le petit estomac et risqueraient de déclencher coliques et diarrhées). Pour les personnes âgées, elles seront un complément idéal aux autres fruits et légumes, remplaçant utilement les laxatifs chimiques. Les remèdes de grand-mère et les bons vieux trucs naturels sont toujours d’actualité, non ? Qu’en dites-vous ?