Voilà que Coca-Cola se met à nous donner des conseils de santé ! Sans doute pas totalement blanc comme neige dans l’obésité mondiale, cette firme estime que l’alimentation équilibrée, c’est bien, mais le sport, c’est mieux.

… Coca-Cola a apporté son soutien à Global Energy Balance Network . Une nouvelle organisation à but non lucratif qui assure que « les Américains soucieux de leur poids se préoccupent trop de ce qu’ils mangent et de ce qu’ils boivent, et pas assez du sport qu’ils pourraient faire », résume le journal.

Pour justifier la création de Global Energy Balance Network, son vice président – par ailleurs spécialiste de l’exercice – déplore que dans les médias populaires et dans la presse scientifique « le message consiste en : “Oh, ils mangent trop, ils mangent trop, ils mangent trop” – accusant les fast-foods, accusant les boissons sucrées, etc… Alors qu’il n’existe quasiment aucune preuve irréfutable que c’est en réalité la cause » du surpoids.

La société estime peut-être qu’en misant tout sur la promotion du sport, elle parviendra à faire oublier l’impact positif d’une alimentation équilibrée sur le poids et la santé.

Le sport ne peut pas être dissocié d’une alimentation équilibrée

Pourtant, les deux ne sont pas dissociables. Invariablement, quand on fait du sport, on a besoin de manger plus et de boire plus. Si les habitudes alimentaires sont mauvaises, le remède risque d’être pire que le mal (plus de graisses et plus de sucre dans le sang, que le sport ne parviendra pas à éliminer).

C’est vrai que cette solution est tentante : il suffirait de faire plus de sport pour manger et boire tout ce que l’on veut ? On pourrait alors se nourrir de frites au Nutella et boire du soda à longueur de journée, ce serait parfait pour notre santé, non ?

Bien sûr que non, et il n’y a pas besoin d’être scientifique pour le savoir.

Je ne veux pas faire d’anti américanisme primaire, et je suis, d’une manière générale, contre les “anti”. Mais voilà une bonne raison de ne pas suivre ce que préconisent les américains en matière de nutrition (surtout quand il s’agit de l’une des plus grandes industries du pays qui s’allie à une équipe de “scientifiques”) : c’est l’un pays où la proportion de personnes obèses est la plus élevée, avec près du tiers de sa population en obésité. Moins de 5 % seulement de la population américaine n’a pas de problème de poids…

Le PNNS, les meilleures recommandations en matière d’équilibre alimentaire

recommandations PNNS sur manger-bouger.fr

Les recommandations nutritionnelles du PNNS

Suivons plutôt les bons conseils du plan national qui préconise, entre autres, de :

  • marcher au moins une demi-heure par jour,
  • manger moins gras, moins salé et moins sucré,
  • manger 5 fruits et légumes par jour.

On ne peut pas manger à chaque repas un morceau de saucisson un steak – frites et un gâteau au chocolat, le tout arrosé de soda. Outre le nombre de calories qu’apporte un tel repas, il n’est absolument pas équilibré :

  • pas de fruits et légumes (non, la pomme de terre n’entre pas dans le groupe des légumes, mais dans celui des féculents) ;
  • pas de produit laitier ;
  • trop de graisses saturées ;
  • trop de sucres.

Dans une alimentation équilibrée, rien n’est interdit mais la consommation de certains aliments doit être limitée dans le souci d’améliorer la santé et de limiter le surpoids.

Le sport est bon pour la santé, n’en doutons pas. Mais n’oublions pas, non plus, qu’il est le deuxième item d’une bonne santé, avec l’alimentation équilibrée. Hippocrate a dit : “Que ton alimentation soit ton seul médicament”. Je serais moins catégorique, je dirais plutôt : “Que ton alimentation soit ton premier médicament”.