Tous égaux ? En droit, n’en doutons pas, à la naissance, peut-être, mais devant la perte de poids, sûrement pas ! Non, nous ne sommes pas tous égaux la perte de poids : elle dépend beaucoup de nos besoins et de nos dépenses énergétiques. Ceux-ci varient en fonction du sexe, de l’âge, de l’activité physique, du nombre de kilos déjà perdus (et repris), de la rigueur des régimes déjà suivis, et sans doute de bien d’autres choses encore, au nombre desquelles on pourrait compter notre éducation, notre lieu de naissance, etc…

Deux éléments, pourtant, sont déterminants dans le contrôle de poids : les besoins caloriques et les dépenses énergétiques.

Les besoins caloriques :

Ils sont différents selon que vous soyez homme ou femme, jeune ou vieux, actif ou non.

– En moyenne, un homme perdra 3 à 5 kilos par mois quand une femme n’en perdra que 2 à 4. En effet, d’une manière générale, les hommes sont plus grands et plus lourds, et disposent d’une masse musculaire plus importante. Or cette masse musculaire demande plus d’énergie non seulement en mouvement, mais aussi au repos. Leur métabolisme plus rapide booste leur perte de poids.

Les besoins énergétiques décroissent avec l’âge. Une personne de 20 ans dépense plus qu’une de 40 ans qui dépense plus qu’une de 60 ans. D’une part, le métabolisme de base consomme moins, d’autre part la masse musculaire diminue avec l’âge. Vos besoins ont ainsi pu passer de 2500 calories à 1500, ce qui explique la prise de poids inexorable avec l’âge !

– Si vous avez suivi des régimes restrictifs du point de vue nutritionnel (suppression des lipides et des glucides notamment), votre corps s’est habitué à ces restrictions en stockant les apports. Vous avez stoppé le régime mais le corps a continué à stocker et vous avez petit à petit repris tous vos kilos, ou très rapidement si le régime était TRES restrictif (c’est ce qu’on appelle l’effet yoyo). La reprise a été d’autant plus rapide si vous êtes passé de votre régime à vos anciennes habitudes alimentaires (celles qui vous avaient fait grossir !) sans aucune transition. Et plus vous faites régime, plus c’est difficile de perdre, plus vous reprenez vite les kilos perdus. Rassurez-vous, ce n’est pas irrémédiable !

Les dépenses énergétiques :

– Les personnes actives ont des besoins énergétiques plus importants que les personnes sédentaires. A sexe, âge, poids et taille équivalents, une personne active peut dépenser 500 à 1500 calories de plus qu’une personne sédentaire.

Rétablir l’équilibre face à la perte de poids

Alors réfléchissez un peu : plutôt que de faire 3 régimes par an, de passer votre temps à vous priver ou à culpabiliser pour votre perte de poids, ça ne vaudrait pas un peu la peine de trouver une activité physique qui vous plaise, dans laquelle vous allez persévérer, de façon régulière mais pas excessive, pour retrouver la forme et les formes ?

D’autant plus que cette activité physique aura des bienfaits sur votre moral, et pas seulement sur votre perte de poids : en effet, au cours d’une séance d’activité physique, le corps fabrique des endorphines et après l’effort vous vous sentirez beaucoup plus détendu, relaxé, HEUREUX !

Et encore ?

Ne croyez pas que cela suffise, pourtant, pour perdre du poids régulièrement et sans risque de tout reprendre un jour. La composition en nutriments de votre alimentation est également très importante. Mais nous en reparlerons dans un autre article.