Vitamine C … Avez-vous votre stock pour l’hiver ? acerola superaliment vitamine CUtilisée pour prévenir la fatigue à l’origine des infections virales (grippe, maux de gorge, etc.), la vitamine C peut également soigner les bobos (gingivites, herpès labial, aphtes). L’hiver remettra bientôt son manteau de vent, de froidure et de pluie. C’est le moment de vous approvisionner en superaliments à la vitamine C.

J’avais prévu de ne vous parler que des superfruits, et je me suis rappelé le slogan : « 5 fruits et légumes par jour », alors j’ai rajouté quelques légumes comme superaliments à la vitamine C. Commençons la liste des superaliments par eux, pour finir par le dessert : les superfruits. Cette liste n’est pas classée en fonction des apports en vitamine C de chacun.

Le brocoli : vitamine C, calcium, anticancer

En tête de tous les superaliments, le brocoli contient deux fois plus de vitamine C qu’une orange. C’est aussi une mine de glucosinolates, un composant organique réputé anticancer. Comme tous les « choux », il est également source de calcium et complète donc avantageusement l’alimentation quand on ne boit pas de lait.

Le poivron rouge : superaliment antioxydant

Comme la carotte ou les épinards, le poivron rouge contient, outre la vitamine C, des béta-carotènes également appelées pro-vitamine A. Ils ont pour propriété de pouvoir être synthétisés en vitamine A lors de la digestion. La vitamine A ne se trouvant que dans les aliments d’origine végétale, les béta-carotènes et la vitamine C font du poivron rouge superaliment très intéressant pour les végétariens.

Les épinards : vitamines et minéraux en pagaille

Ca n’est pas pour rien si Popeye en fait son aliment favori. Les épinards contiennent de la vitamine C bien sûr, mais aussi de la vitamine B9, nécessaire au bon fonctionnement du coeur. Ce superaliment est riche en lutéine et en zéaxanthine, qui aident à retarder la dégénérescence maculaire liée à l’âge. Riches en vitamine K, les épinards favorisent la coagulation et la fixation du calcium sur les os.

Voilà pour les superlégumes, passons maintenant aux superfruits.

L’acérola : le champion des superfruits à la vitamine C

L’acérola est une mini cerise gorgée de vitamine C : elle en contient 1000 mg pour 100 g, soit l’équivalent de 2 tablettes de vitamine C. Et comme si cela ne suffisait pas, l’acérola contient des vitamines B, du phosphore et du calcium. Source d’antioxydants incomparable, l’acérola se trouve en compléments alimentaires, parfois associée au ginseng ou à la spiruline (quand la prendre est une bonne question). En fruits séchés (bio de préférence), elle peut être ajoutée aux céréales du petit-déjeuner.

La baie de Goji : pour un petit déjeuner riche en vitamine C

Les baies de Goji sont des superfruits provenant d’Asie. Elle contiennent  des acides aminés, des acides gras et peu de sucres. Superfruits par excellence, les baies de Goji contiennent 21 minéraux et oligoéléments : sélénium, zinc, fer, magnésium, calcium, etc. Elles sont gorgées de vitamines : A, E, B1, B2, B6, C (environ 200 mg pour 100 g). Le Goji est aussi bourré d’antioxydants. Tonifiante, antivieillissement, anticancer, bonne pour le foie, le cœur, la vue, la baie de Goji renferme toutes les vertus. Une cuillère à soupe dans votre bol de céréales du matin vous aidera à démarrer la journée du bon pied, bien au-delà des bienfaits de la vitamine C. Privilégiez les baies séchées bio.

Le cranberry : superfruit anti vieillissement

Le cranberry est une mine de vitamine et minéraux : phosphore, sodium, potassium et antioxydants (sélénium, zinc, vitamine C) pour combattre les radicaux libres à l’origine du vieillissement cellulaire. Le jus de cranberry est réputé pour soigner les infections urinaires, à raison de deux verres par jour. Il peut également soigner des désordres gastro-intestinaux chroniques, diminuer la formation de la plaque dentaire ou réduire les risques d’athérosclérose à l’origine des maladies cardiovasculaires. Les cranberrys séchés sont plus recommandables que les jus de cranberry, bien trop sucrés pour cacher l’acidité de ce superfruit.

La vitamine C peut bien sûr être prise sous forme de comprimés de synthèse. La dose de 2000 mg par jour ne doit cependant pas être dépassée. En revanche, ces compléments alimentaires sont déconseillés aux personnes souffrant de calculs rénaux, de diabète, ayant une surcharge en fer ou chez les personnes âgées, et chez les grands consommateurs de café ou thé.