Chrononutrition ? Ce régime ne date pas d’hier ; cette méthode a été créée par le Dr Delabos en 1986. régime chrononutritionIl est basé sur le principe que le corps possède une horloge biologique qui permet de consommer toute sorte d’aliments qui sont interdits dans un régime classique, la condition est en réalité que certains types d’aliments ne soient absorbés qu’à certains moments de la journée. Découvrez la chrononutrition pour savoir si ce régime vous convient.

Régime chrononutrion : les grandes lignes

Le régime chrononutrition est basé sur le principe simple qu’il y a des grandes catégories d’aliments, et que chaque catégorie correspond à une période de la journée. Le matin ce sera le groupe des aliments gras qui sera privilégié, le midi les protéines, et les glucides au goûter. La chrononutrition est plus une méthode qu’un régime. On peut espérer perdre un kilo par semaine en respectant les bases de la chrononutrition : un seul plat par repas, goûter quotidien, repas espacés d’au moins 4 heures, quantités limitées et dîner pas obligatoire.

Plan de journée d’un régime chrononutrition

On part du principe que le matin, le corps a besoin de recharger ses batteries pour tenir jusqu’à midi. Le petit déjeuner est donc copieux et gras. Les aliments types de ce petit déjeuner seront surtout pain fromage, beurre…

Ensuite, pour le déjeuner on trouve un repas copieux et dense, privilégiant les protéines et limitant les lipides avec plat unique : pas d’entrée ni dessert et encore moins d’alcool. Ceci évite les lourdeurs que l’on connait suite à un repas un peu trop copieux. Les aliments du midi sont plutôt la viande, les féculents et un peu de légumes.

Le repas qui vient ensuite c’est le goûter, car oui le goûter est autorisé. Pour ce repas on favorise les aliments sucrés. La mise en place d’un goûter est indispensable dans la chrononutrition car elle permet de limiter la quantité de nourriture prise le soir, moment où le corps stocke les graisses. Le goûter sera composé de chocolat, de fruits secs, de fruits à coques…

Le repas du soir est léger, on peut même s’en passer. Le régime chrononutrition demande d’éviter les glucides et les lipides le soir, car ce sont ces graisses là que le corps va garder. On peut réaliser un repas uniquement fait de fruits à volonté par exemple.

Les bons côtés de la chrononutrition

La chrononutrition offre un jour d’écarts par semaine qui est nommé le Joker, c’est la journée où l’on a le droit de manger ce qui fait plaisir. Cette journée spéciale évite les frustrations et donc les dérapages au cours du régime. Ceci permet également de garder une vie sociale, de sortir entre amis tout en gardant le contrôle sur le régime suivi.

Le résultat pour perdre du poids n’est pas le même pour toutes, mais en moyenne la perte de poids avec la chrononutrition est de 1 kg par semaine. C’est en réalité très aléatoire. En mettant de côté l’objectif quant au poids, on remarque néanmoins que ce régime permet de mettre en place une alimentation équilibrée, puisque l’on se trouve obligé de cuisiner.

Les mauvais côtés du régime chrononutrition

Il y a de nombreux inconvénients à ce régime, la chrononutrition ne permet pas de garantir un délai pour perdre du poids, mais ceci est un point commun à tous les régimes, si on peut perdre du ventre réellement et durablement.

Finalement cette technique reste insatisfaisante, l’alimentation équilibrée alliée à une activité physique semble plus recommandée. Le régime chrononutrition a un autre inconvénient, c’est la nécessité de prendre ses repas à heures assez régulières, et de devoir cuisiner pour utiliser les aliments recommandés pour le repas.

 

La chrononutrition est finalement facile à suivre, si on peut avoir des heures de repas fixes, si on aime cuisiner… Il faut garder à l’esprit qu’il faut trouver le régime qui correspond le mieux au mode de vie de chacun.