surpoids et obésité chez l'enfantFin 2010, malgré deux plans nutrition santé en 10 ans, le bilan du surpoids et de  l’obésité chez l’enfant restait encore significatif, à 12,5 %, soit plus d’un enfant sur 10. Outre les problèmes médicaux que le surpoids et l’obésité peuvent entraîner chez l’enfant (diabète, maladies respiratoires…), il génèrent aussi des problèmes psychologiques qui peuvent s’avérer tout aussi graves : discrimination, isolement, dépression…

Génération malbouffe et numérique : principales causes du surpoids et de l’obésité chez l’enfant

Par manque de temps, nous entraînons nos enfants dans des usines à hamburgers où nous les gavons pour nous rassurer, nous leur achetons des plats tout prêts (tellement insipides, qu’il n’est pas rare d’y trouver des ingrédients inattendus, par exemple du sucre dans les courgettes !?!) plutôt que leur cuisiner des petits plats « maison » plus riches en goût et tellement moins riches en sel, en sucre, en graisses, sources du surpoids et de l’obésité chez nos enfants. Nous croyons ainsi pallier nos absences. Nous les récompensons de nous laisser tranquilles en leur offrant des jeux qui n’ont que cet objectif : être en paix, avec eux, avec nous-mêmes, en paix tout court. Du coup, ils passent leur temps à jouer à leurs jeux vidéos ou à surfer sur Internet (deux heures d’Internet et autant de télévision en moyenne par jour…).

Sommes-nous si inaptes à donner du bonheur à nos enfants autrement, en partageant leur temps, par exemple, en passant du temps en famille, en sachant leur dire non, en les aimant ? Nous sommes une génération de déficients affectifs, mais heureusement, il n’est pas trop tard pour apprendre à changer !!

Limiter le surpoids et  l’obésité chez l’enfant : comment faire ?

Il est rassurant de savoir que la solution est entre nos mains. C’est dans votre foyer que les bonnes habitudes vont se prendre (ou se reprendre). Evidemment, les changements doivent apparaître chez les adultes d’abord, qui doivent représenter le modèle pour l’enfant. L’enfant agit par duplication, d’ailleurs il n’est pas rare de trouver les enfants en surpoids ou en obésité dans les foyers où les parents le sont eux-mêmes.

Voici donc quelques bonnes habitudes qui à terme pourront limiter le surpoids et l’obésité de vos enfants et peut-être le vôtre.

– Cuisinez, même des plats simples, une purée « maison » par exemple, pourra être appréciée par les petits comme par les plus grands.

– Surveillez les quantités, ne resservez pas, ne laissez pas le plat sur la table quand tout le monde est servi, ça évite les tentations de se resservir « il faut finir le plat, je ne vais pas jeter ça quand même ». Et bien si, pourquoi pas ? Vos enfants ne sont pas des poubelles…

– Variez les aliments, pour apprendre à vos enfants à manger de tout, à ne pas choisir ce qu’ils aiment et délaisser ce qu’ils n’aiment pas. Plus l’alimentation sera variée, moins elle sera source de surpoids ou d’obésité.

– Limitez (sans supprimer) les matières grasses, servez plus de légumes et moins de viande et féculents, instaurez la salade systématique et les fruits au menu, ça ne demande pas de travail pour vous et c’est sain pour toute la famille.

– Apprenez à goûter sans grignoter : un fruit et un laitage au goûter restent très sains et rassasiants, tandis que les biscuits, les tartines de chocolat et les glaces n’ont aucun intérêt nutritionnel. Un bon goûter vaut mieux qu’un mauvais grignotage.

– Gardez les bonbons, gâteaux et autres sodas pour des fêtes occasionnelles et proposez aux enfants leur Mac King hebdomadaire, à la condition de remplacer les frites par la salade ou le soda par l’eau, vous leur ferez plaisir en limitant les dégâts. Et finissez la journée à la piscine ou par un tour de vélo pour éliminer le surplus.

– Prenez du temps pour vous et votre famille : proposez d’aller promener le chien tous ensemble après le dîner, faites un match de foot avec eux le samedi, emmenez-les au parc de jeu plutôt qu’en shopping, faites un Monopoly en substitution d’une ou deux heures de télé ou de jeux vidéos.

– Ne faites plus d’Internet ou de la télévision une récompense ou une punition.

surpoids et obésité chez l'enfant

En conclusion :

Limiter le surpoids et l’obésité chez vos enfants n’est pas une chose facile, mais il ne tient qu’à vous de transformer cette lutte quotidienne en un jeu amusant. Changez votre style de vie tous ensemble, sans attendre, il n’est jamais trop tard.

__________________________________________________________

Vous voulez continuer de recevoir les articles de SantéFormeMinceur ?

N’oubliez pas de vous inscrire dans le formulaire ci-dessous, pour être informée des nouveaux articles et recevoir notre guide gratuit des régimes.