Quand j’ai voyagé à Haïti, j’ai été très étonnée de voir que ma belle-famille ne prenait que deux repas par jour. J’avais mis cela sur le compte de la pauvreté, mais après quelques recherches, je me suis rendue compte que le fait de prendre 3 repas par jour est une institution franco-française. Mais d’un point de vue nutritionnel, faut-il manger 3 repas par jour ou pas ?

3 repas par jour, une institution en France

Le modèle alimentaire français traditionnel est conservé par la plupart des français, qui consomment 3 repas par jour. En effet, prendre 3 repas par jour est une habitude culturelle propre aux habitants de la France, comparé aux Etats-Unis ou manger est plus une nécessité. Mais on voit bien que ce modèle tend à se dissiper pour faire place à de nouvelles habitudes plus ciblées sur les envies du moment.

Une étude menée par TNS SOFRES pour le SIAL 2014 fait ressortir que le nombre de prises alimentaires varie en moyenne de 3,6, dont 1,2 hors repas (en France) à 4,8, dont 2,2 hors repas (Brésil). Il faut préciser que le taux d’obésité des pays examinés n’est pas toujours corrélé au nombre de prises alimentaires.

Un livre écrit par Jean-Pierre Poulain sur la Polynésie Française (où le taux d’obésité est si élevé qu’on la considère comme génétique) montre que l’obésité est associée à une désorganisation des habitudes alimentaires.

régularité des repas et obésité

Faut-il faire 2 ou 3 repas par jour pour maigrir

Plusieurs facteurs entrent en jeu dans la perte de poids, comme le contenu des repas, l’heure à laquelle est pris le repas, la fréquence de l’exercice physique et du patrimoine génétique. Le nombre de repas quotidiens n’est qu’une variable d’ajustement.

Les habitudes culturelles divergent selon les pays. Les 3 repas principaux de la journée ne sont donc pas une obligation, certaines personnes pouvant sauter des repas tandis que d’autres préféreront faire de petites pauses collation entre les repas.

Depuis quelques années, on parle du jeûne intermittent. Le principe est de jeûner sur une durée minimum de 16 heures. Ce type de jeûne va permettre de dynamiser l’organisme et par conséquent de consommer plus de calories. Il est possible de jeûner sur une tranche horaire déterminée par exemple entre 20h et 12h.

Petit-déjeuner ou déjeuner ?

Sauter le repas du midi ne serait pas moins bénéfique au niveau de la perte de poids que sauter le petit-déjeuner. Une étude du CREDOC de 2013 fait d’ailleurs ressortir que de plus en plus de Français sautent le petit-déjeuner. Cependant, privilégier 3 repas dans la journée, matin, midi et soir permet aussi de perdre du poids ou de le maintenir.

Bien évidemment, ce que compose l’assiette joue un rôle primordial dans la perte ou la prise de poids. Selon les aliments, les apports caloriques sont très différents. Le rythme de vie et l’activité physique régulière sont également des éléments importants dans la perte de poids et la santé. D’où la nécessité de doser et de manger des quantités raisonnables pendant les repas, en rapport avec le niveau d’activité.

le petit-déjeuner un des 3 repas par jour principaux

Le petit déjeuner est l’un des repas principaux de la journée si ce n’est le plus important. Je conseille toujours de ne pas faire l’impasse dessus. Il permet d’éviter le grignotage dans la matinée, souvent associé à une hausse de l’IMC.

Le seul repas qui pourrait être moins conséquent, c’est le dîner. Manger léger le soir et respecter une nuit de jeûne assez longue permet à l’organisme de se régénérer plus rapidement.

Puis-je “sauter” le dîner ou le déjeuner

En temps normal, il n’est pas conseillé de sauter le dîner ou sauter le déjeuner. A mon sens, il est nécessaire de manger 3 repas par jour. Pour un large panel de Français, manger n’est pas considéré comme une nécessité mais plutôt comme un plaisir. Le plaisir de manger ce que l’on aime mais aussi de manger avec les personnes que l’on aime.

Le soir, la consommation des acides gras est essentielle au bon fonctionnement de l’organisme. S’il est possible d’éviter de manger le soir, cela demande bien souvent une grande motivation, surtout quand on cuisine pour toute la famille. On sen rend compte que sauter le dîner peut être difficile surtout si on ne sait pas comment combler la faim ou l’envie de manger.

Il est important de bien écouter son corps, de le respecter et de ne pas trop le perturber. Le corps réagit différemment selon les personnes, c’est un mode de vie à adopter et un rythme à adapter en fonction de la motivation de chacun. Puis à maintenir aussi régulier que possible.

Pour pouvoir adopter ce rythme de vie, il faut manger sainement la journée, et de manière raisonnable. Cela aidera à la perte de poids. Faire l’impasse sur le déjeuner ne peut être un facteur de perte de poids que si les deux autres repas sont parfaitement équilibrés et en rapport avec les dépenses énergétiques de la journée. Les personnes qui prennent l’habitude de ne pas manger à l’heure du déjeuner prennent souvent un petit-déjeuner copieux pour tenir toute la matinée et pendant l’heure du déjeuner. Un petit encas à heure fixe (fruits, laitage, protéine), c’est le meilleur moyen d’assurer des apports énergétiques de manière continue et donc d’éviter la prise de poids à long terme. Mais attention, il ne faut pas confondre “encas” et “grignotage !

Il est clairement recommandé de prendre 3 repas par jour, et même une collation l’après-midi, par le PNNS. Alors faites pour le mieux, mais ne perdez pas de vue que vos habitudes alimentaires doivent être conformes à votre mode de vie, sédentaire, actif ou sportif.

Pas encore inscrite à la newsletter ?

En vous inscrivant à la newsletter, vous recevrez :

  • un plan sur 28 jours pour rééquilibrer votre alimentation,
  • un ebook pour booster votre métabolisme.

N’hésitez pas, c’est absolument, entièrement, complètement GRA-TUIT !!

plan pour maigrir