citrons à intégrer dans un régime acido-basiqueL’équilibre acido-basique joue un rôle important sur l’état de santé. Le corps s’occupe généralement assez bien de notre équilibre acido-basique, en régulant le métabolisme de base. Pourtant, nos comportements alimentaires peuvent entraîner un déséquilibre qu’il convient de corriger rapidement.

Les causes d’un mauvais équilibre acido-basique

La vie moderne a tendance à perturber notre équilibre acido-basique :

  • pollution,
  • vie sédentaire,
  • manque de sommeil,
  • mauvaises habitudes alimentaires :
  • repas trop copieux, trop tardifs, trop rapides ;
  • excès d’aliments acidifiants : viande, charcuterie, fromage ;
  • excès d’aliments sucrés agissant comme acidifiants (pâtisseries, alcool, café).

Un mauvais équilibre acido-basique peut aussi provenir d’un dysfonctionnement du système digestif ou des organes de détoxication (foie, reins, poumons, peau) ou de traitements médicamenteux.

Les conséquences d’un mauvais équilibre acido-basique

L’excès d’acidité (acidose) est à l’origine de nombreuses maladies et touche près de 90 % de la population : elle affaiblit l’organisme et entraîne des inflammations, une augmentation du stress, un vieillissement prématuré et une prise de poids.

Mesurer le taux d’acidité

Le taux d’acidité du corps se mesure en PH. Pour connaître votre PH, il existe des bandelettes de papier tournesol sur lesquelles il suffit de cracher votre salive. L’acidité fait changer la couleur du papier : un PH neutre rendra le papier très foncé. Plus la couleur reste claire, plus votre PH est acide. Le PH neutre est fixé à 7.

Rétablir l’équilibre acido-basique

Pour favoriser l’alcalinisation et rétablir l’équilibre acido-basique, il suffit de reprendre de bonnes habitudes.

  • dormir 8 heures par nuit,
  • prendre le temps de mâcher,
  • arrêter de fumer,
  • manger tôt et léger le soir,
  • cesser les grignotages,
  • diminuer la consommation de thé / café / alcool,
  • marcher au grand air,
  • prendre vos vacances à la montagne,
  • supprimer le stress négatif,
  • avoir une activité physique quotidienne.

L’équilibre acido-basique peut également être amélioré par la consommation d’aliments basiques. Ne vous fiez pas au goût des aliments : des aliments acides ont une action alcalinisante (augmentation du PH), tandis que les sucres vont plutôt augmenter le taux d’acidité du corps.

10 aliments à limiter : le sucre, les pâtes, la confiture, le riz blanc, la viande, le café, le cacao, le miel, la charcuterie, les gâteaux.

10 aliments conseillés : jus de carotte, pommes de terre, riz complet, lait, beurre frais, graines germées, citron, orange.

Les bonnes habitudes en alimentation peuvent être insuffisantes dans certains cas : fort taux d’acidité, traitements médicamenteux, régime, etc… Dans ces situations, il est utile de prendre un complément alimentaire en minéraux (calcium, sodium, potassium et manganèse).

L’équilibre acido-basique est indispensable au maintien des fonctions vitales de votre organisme. C’est un indice essentiel d’une bonne santé.

Marie-France