Avez-vous déjà entendu parlé du burn-out ? Fatigue, épuisement mental, c’est souvent le résultat d’un stress professionnel intense et de longue durée. Cependant, il n’y a pas que les personnes exerçant un travail qui peuvent souffrir d épuisement mental. Des cassures dans la vie personnelle (divorce, décès) peuvent aussi en être l’origine.

Les signes et les symptômes du burn-out sont difficiles à reconnaître, et les personnes qui en souffrent parlent plus aisément de stress. Les symptômes sont subtils et s’aggravent progressivement avec le temps. C’est d’abord le psychisme qui est atteint, puis petit à petit le physique, et le tout se répercute sur la vie sociale.

Les symptômes de l épuisement mental

Les symptômes à surveiller sont les suivants :

  • Affaiblissement du système immunitaire. On s’enrhume plus facilement, on se blesse plus vite, des douleurs chroniques apparaissent, d’une manière générale on est plus souvent malade et on s’en remet plus difficilement.
  • Fatigue, ou même épuisement, et dépression. La personne se sent fatiguée et démotivée, perd sa joie de vivre, ce qui s’en ressent aussi bien sur la vie professionnelle que sur la vie personnelle.
  • Insomnies ou hypersomnies. Bien que la fatigue soit présente, le sommeil s’échappe et le repos n’est pas récupérateur, générant encore plus de stress.
  • Problème de concentration. On passe d’une tâche à une autre et on a même de la difficulté à se concentrer sur une lecture ou une  discussion.
  • Procrastination. Chaque tâche paraît insurmontable et est reportée pour être supplantée par de petites tâches faciles et sans intérêt, voire inutiles. Déconcentration, procrastination sont souvent les signes d’un épuisement mental.
  • Diminution de la confiance en soi. Le travail n’est pas satisfaisant, la vie familiale donne un sentiment d’échec, l épuisement mental amène à la perte de l’estime de soi et même les réussites apparaissent comme des échecs.
  • Isolement. De fatigue en procrastination et de procrastination en échec, tout entraîne à se renfermer sur soi, fuir les autres, se couper de toute vie sociale.
  • Addictions. Ce sont des périodes où les consommations d’excitants, de médicaments, voire seulement de nourriture, peuvent devenir excessives jusqu’à se transformer en addiction

Plus ces symptômes seront détectés en amont, plus il sera facile de remédier à cette situation. Bien sûr, il ne faut pas confondre l épuisement mental avec une extrême fatigue due à un décalage horaire, un entraînement intensif ou une période d’examens. Le burn-out est bien plus profond qu’une simple fatigue, c’est l’accumulation de longues périodes de stress, de fatigues, d’échecs, à des degrés élevés, qui peut avoir des conséquences sur la santé physique et mentale.

Dans le cas où vous reconnaîtriez l’un de ces symptômes chez vous ou l’un de vos proches, il serait alors temps d’agir très vite en commençant par analyser votre mode de vie :

– dormez-vous suffisamment?
– avez-vous une alimentation équilibrée ?
– faites-vous de l’exercice régulièrement ?

Si votre mode de vie n’est pas sain, commencez par le changer pour retrouver de l’énergie.

Le livre de Sylvie Laflamme “Je suis épuisé, pas fatigué” est rempli de conseils et d’astuces pour retrouver peu à peu l’énergie nécessaire et sortir de l épuisement. Que ce soit pour vous ou pour un membre de votre famille, vous y trouverez des réponses à vos questions.

épuisement mental, fatigue, burn-out