Outre son utilisation directe, le lait prend part à la réalisation de plusieurs préparations culinaires. Les yaourts et les desserts lactés en font partie. De nos jours, ces deux produits dérivés du lait suscitent beaucoup de questionnement et semblent ne plus être considérés comme des laitages. En passant par leur procédé de fabrication et leur composant, découvrons ensemble si le yaourt et les desserts lactés ont encore leur place parmi les produits laitiers.

Les yaourts sont-ils bons pour la santé

Le yaourt est un produit à base de lait fermenté. Durant le processus de fermentation, des ferments se forment naturellement et se mélangent avec le lait. Le lait devient du yaourt de cette manière. Il est essentiel de souligner que ces ferments sont à l’origine du goût acidulé du yaourt. De plus, ils rendent plus facile la digestion du lactose contenu dans le yaourt.

Les origines du yaourt, bien avant les desserts lactés

Bien que la date exacte de l’apparition de ce produit laitier ne soit pas définie, des traces de sa préparation ont été remarquées 5 000 ans avant Jésus Christ. Sa découverte a été le fruit du hasard quand des bergers nomades transportaient du lait dans des bourraches au dos de leurs chameaux. Avec la durée du voyage et le soleil brûlant, le lait avait fermenté naturellement et s’était naturellement transformé en une matière acide et épaisse, mais toujours consommable. Cette substance crémeuse à base de lait fermenté s’est très vite répandue du fait que les tribus voyagent beaucoup. Il fut d’ailleurs très prisé des consommateurs au point que sa consommation fut introduite dans le quotidien.

yaourts et produits laitiers

Le yaourt dans l’industrie laitière

Le yaourt a toujours fait partie de diverses traditions et habitudes alimentaires. Depuis sa découverte, il a été un produit de fabrication artisanale et domestique. Cependant, dans la seconde moitié du XXe siècle, ce délicieux produit crémeux est devenu un produit de grande consommation, largement produit par l’industrie. De la traite à l’étuvage, en passant par la pasteurisation et l’ensemencement, la fabrication du yaourt dans une laiterie respecte des règles strictes. Pour transformer le lait en yaourt, une industrie doit mélanger le lait avec deux ferments lactiques différents : le lactobacillus bulgaricus et le streptococcus thermophilus. Ensuite, la solution doit être mise en pot pour enfin passer dans la chambre chaude pendant 3 heures.

Les différents types de yaourt

Dans le supermarché ou dans les rayons virtuels des sites commercialisant des produits laitiers, vous ne savez pas quel yaourt choisir. Pour ce faire, il faudra tout d’abord connaître les différents types de yaourt existant. Les yaourts sont généralement classés suivant leur consistance. Ils sont catégorisés en 3 grandes familles : le yaourt ferme, le yaourt brassé ayant une texture lisse et le yaourt à boire avec une texture liquide.

Les yaourts dits fermes peuvent être aromatisés ou nature. Faible en teneur de sucre, les yaourts nature sont approuvés comme étant les meilleurs yaourts pour régime. Les yaourts brassés sont, par contre, issus de la fermentation du lait dans des cuves avant d’être brassé. Ayant une texture onctueuse et un goût exquis, ils sont les meilleurs yaourts aux yeux des gourmands.

Les bienfaits du yaourt

Grâce à sa texture crémeuse et onctueuse, le yaourt est un produit alimentaire délicieux et très apprécié. Il peut être consommé au petit-déjeuner, en collation ou en dessert. La consommation des meilleurs yaourts du marché est reconnue dans une alimentation équilibrée et variée, car il contient des nutriments essentiels pour être en forme. On peut citer le calcium, les vitamines B2, les protéines, etc.

Par ailleurs, ce produit à base de lait est l’allié des sportifs et des personnes souhaitant perdre du poids. En effet, il existe des yaourts dits “allégés”, sans matière grasse, considérés comme étant des produits diététiques. Ceci dit, les yaourts au lait entier figurent aussi parmi les meilleurs yaourts pour perdre du poids, avec 3 ou 4 grammes de matière grasse pour 100 grammes.

Les desserts lactés sont-ils des produits laitiers comme les autres ?

Les desserts lactés sont des produits laitiers ayant dans sa composition 50 % de lait au minimum. À l’inverse des yaourts et des laits fermentés, sa fabrication ne requiert aucun ferment lactique. D’ailleurs, ils n’ont pas le goût acidulé comme les yaourts, au contraire, ils sont sucrés. Les desserts lactés sont généralement obtenus en mélangeant le lait avec du sucre, de la crème fraîche, des œufs, des épaississants et de divers arômes tels que le chocolat, la vanille…

desserts au chocolat

Leur fabrication et leur composition

Déclinés en de nombreuses variétés (crèmes desserts, flans, gâteaux de semoule, îles flottantes, mousses…), les desserts lactés sont préparés de mille et une façons. La cuisson des îles flottantes, des crèmes caramel ou encore les crèmes brûlées se fait au four ou en bain-marie, tandis que celle des desserts foisonnés s’obtient en battant les mousses dans le but d’avoir une texture aérée et légère. Dans tous les cas, l’ingrédient principal pour fabriquer des desserts lactés devrait être le lait, qu’il soit entier, écrémé, demi-écrémé.

Des desserts lactés qui ne sont pas des laitages

Tout fabricant de desserts lactés est tenu d’instaurer une règle dans ses codes de déontologie : les desserts lactés doivent contenir au moins 50 % de lait. Il existe même des préparations qui en renferment 60 à 75 % en moyenne. Cependant, il faut faire attention, car sur le marché, il y a des desserts lactés qui renferment plus de matières grasses que de lait. Ils sont dotés de peu de lait juste pour appartenir à la catégorie des laitages. Certains font même appel à l’utilisation de lait reconstitué, qui pour rappel est fabriqué à partir d’un lait en poudre desséché mélangé avec beaucoup d’eau.

Quel yaourt choisir ? Pour quels desserts lactés opter ? Vous pourrez répondre à ces questions comme des experts nutritionnistes, simplement en prenant le temps de vérifier les ingrédients de ces produits dérivés du lait et surtout de vérifier la quantité de sucres et de graisses qu’ils contiennent. Mais le mieux est encore de réaliser vos propres desserts lactés, en ajustant les quantités de matière grasse et de sucre. Voici d’ailleurs une recette simple de crème dessert au chocolat pour 4 personnes :

  • un demi-litre de lait entier,
  • 30 g de cacao non sucré en poudre,
  • 50 g de sucre,
  • 30 g de maïzena,
  • 1 CS de crème fraîche.

Mélangez au fouet le chocolat en poudre, le sucre, la maïzena et un grand verre de lait froid.

Faites bouillir le reste du lait et, sans cesser de mélanger, versez la préparation.

Remettez à cuire et retirez la casserole du feu quand la crème bout.

Quand la préparation est refroidie, mélangez-y la crème fraîche puis versez dans des 4 ramequins.

Chaque part contient moins de 200 calories, 25 g de glucides et 12,5 g de lipides. Vous pouvez diminuer les lipides en choisissant du lait demi-écrémé.