l'obésité comment se sortir de cette maladie

Considérée comme le mal du siècle actuel, l’obésité désigne l’état d’une personne dont la masse corporelle est largement au-dessus de la moyenne tolérée pour ses caractéristiques physiologiques (âge, taille, sexe). Elle se caractérise par une accumulation continuelle de graisses corporelles dont les effets sur la santé peuvent à terme engendrer de graves dysfonctionnements. L’obésité induit pour les personnes qui en souffrent un cercle vicieux. Elles peuvent en sortir par une prise de conscience. Celle-ci passe par une meilleure compréhension de la maladie.

Les causes de l’obésité

Elles sont diverses. Chez les enfants, ainsi que les adultes, elles tiennent à trois facteurs principaux que sont l’environnement, l’alimentation et la génétique.

Contrairement à ce que la société veut bien laisser croire, l’obésité n’est pas simplement le fait des personnes qui en souffrent. Les chaînes de restaurations rapides, les supers-marchés, la nourriture industrielle trop riche et à petit prix qui s’est multipliée en quelques années expliquent l’escalade des chiffres de l’obésité ces dernières années. Selon l’OMS, l’obésité est l’une des épidémies qui augmentent au fil des années. C’est dans ce contexte que l’alimentation est devenue sa principale cause. Certaines personnes ont plus de mal à résister aux appels de cet environnement alimentaire attractif, d’autres par contre sont victimes de la génétique.

L’influence de la génétique sur la prise de poids

Il y a des ADN qui portent des informations favorisant l’adoption de mauvaises habitudes alimentaires ou facilitant la prise rapide de kilos. Ce bagage génétique n’est pas une fatalité, mais il rend les personnes concernées plus sensibles aux facteurs aggravants que sont la pollution de l’environnement, le stress entérinant des tics alimentaires, le chômage et la sédentarisation.

Malgré ces causes, il est possible de guérir de l’obésité. Le diagnostic effectué par un professionnel est un premier pas.

Diagnostiquer et traiter l’obésité

Bien que l’obésité soit une maladie évidente à diagnostiquer en raison de son impact sur le physique, il est conseillé de rencontrer un médecin pour un bilan de santé complet, un coach sportif ou un diététicien pour appréhender la question de la perte de poids avec un meilleur accompagnement. La détermination de l’état d’obésité se fait à partir de l’indice de (IMC) qui se calcule en divisant le poids (en kg) par la taille (en m) au carré. L’IMC normal se situe entre 20 et 25 chez l’homme, mais entre 19 et 24 chez la femme. Selon le résultat obtenu, les conclusions sont :

  • le surpoids pour un IMC entre 25 et 29,9 ;
  • l’obésité pour un IMC entre 30 et 39,9 ;
  • l’obésité morbide pour un IMC à partir 40.

Chez les enfants, l’obésité est détectée à partir de leur carnet de santé en suivant la courbe de leur corpulence. Des sites spécialisés tels que Pharmaty vous fourniront des informations bien plus détaillées à propos. Cependant, la décision de guérir suite à ce diagnostic prise, quel plan d’action suivre ?

Traiter l’obésité

Le corps humain peut être comparé à une machine. Pour qu’il fonctionne, il a besoin des nutriments que lui apporte la nourriture et de l’oxygénation que lui procure une bonne respiration. Si vous devez guérir, faites une croix sur les régimes draconiens et les privations, la prise de médicament, le manque d’exercice et le manque de volonté. Pensez plutôt à :

  • établir un programme d’action assorti d’objectifs réalisables ;
  • saisir toutes les occasions de faire de l’exercice (marchez régulièrement, faites de la nation, oubliez l’ascenseur) ;
  • cuisiner des produits frais ;
  • essayer de nouvelles saveurs naturelles ;
  • mieux respirer.

En dernier lieu, vous ne devez pas négliger l’impact du mental dans la perte de poids. Restez loin des personnes négatives. Choisissez une activité qui n’a rien à voir avec le fait de manger pour sortir de l’isolement et prendre la vie du bon côté. Ce sont des conseils simples en apparence, mais qui font preuve d’une efficacité certaine.

Les conséquences de l’obésité

Les campagnes de sensibilisation ne présentent pas toutes les conséquences de l’obésité. Bon nombre de personnes qui en souffrent savent que les maladies cardio-vasculaires comme l’hypertension et le diabète en sont les corolaires.

Pourtant, il faut également citer les problèmes de vésicule (calcules biliaires), les cancers hormonodépendants, la dépression et la démence, les maladies articulaires (arthrose, lombalgie), la réduction de l’espérance de vie.

Pour finir, l’obésité simple ou morbide tue brutalement ses victimes par étouffement dans leur sommeil des suites d’une apnée. Ces conséquences touchent aussi bien les enfants que les adultes.

 

 

Sources image : Creative Commons (CC)