Boulimie, anorexie, cholestérol, diabète, goutte, surpoids… les maladies pour lesquelles il est vivement conseillé de consulter un spécialiste de l’alimentation sont multiples. La question qui se pose maintenant est de savoir si la consultation d’un nutritionniste est remboursée par la mutuelle santé et à quel taux ? Une chose est sûre, elle est prise en charge par la Sécu. Explications.

Qu’est-ce qu’un nutritionniste ?

Beaucoup d’entre nous ont tendance à confondre nutritionniste et diététicien. Bien que leur domaine d’activité soit commun, l’alimentation, leurs fonctions sont complètement différentes. En effet, un nutritionniste est un médecin généraliste ayant suivi une formation spécialisée en nutrition, lui permettant d’intervenir sur toutes les pathologies liées à la nutrition. Il peut ainsi traiter :

  • Les maladies cardiovasculaires ;
  • Le surpoids ;
  • L’anorexie ;
  • La thyroïde ;
  • Les diabètes ;
  • Le cholestérol…

En sa qualité de praticien, le nutritionniste est à même de prescrire des médicaments et des analyses médicales. Il peut exercer son métier soit à domicile (profession libérale), soit en cabinet ou en milieu hospitalier. Comme tout autre médecin généraliste, certaines de ses interventions sont remboursées par la Sécurité Sociale.

Quant au diététicien, il n’est plus ni moins un médecin. Il s’agit plutôt d’un « technicien » qui guide ses patients et l’enseigne l’équilibre alimentaire.

Comment fonctionne le remboursement du nutritionniste ?

L’Assurance maladie rembourse la consultation chez un nutritionniste sur la base de 70% du tarif conventionné (TC), fixé à 25€ depuis 2017, soit 17,5€.

Pour les femmes enceintes, dès le 6e mois de grossesse ou dans le cadre d’une ALD (maladie de longue durée), la couverture peut atteindre 100%. Les frais de consultation sont assurés par la Puma (Protection universelle maladie), initialement remboursés par la CMU.

Dans le cas où le parcours de soins n’est pas respecté, l’Assurance maladie et la complémentaire santé comme la Mutuelle MAAF sont en mesure de réduire le montant du remboursement.

Attention : le nutritionniste peut pratiquer des dépassements d’honoraires, ce qui impactera le coût de la consultation, et non pas le remboursement. Pour éviter les écarts de prix, mieux vaut s’adresser à un nutritionniste conventionné.

Combien va me rembourser ma mutuelle santé ?

Pour lever le doute, sachez à partir d’aujourd’hui que la consultation d’un nutritionniste est remboursée par votre complémentaire santé, généralement à hauteur de 30% des charges qui vous incombent. Certaines assurances ou mutuelles santé individuelles vont même jusqu’à rembourser tout ou partie de la consultation, sous la forme d’un forfait ou d’un pourcentage. Dans ce cas, le nombre de remboursement annuel peut être limité ou soumis à un plafond fixe.

Selon votre lieu de résidence et celui du praticien (secteur 1, 2 ou 3), les tarifs de la consultation peuvent se révéler élevés, outre le remboursement de l’Assurance maladie (CPAM).

Quant aux dépassements d’honoraires, ils ne sont pas remboursés à moins de souscrire à une formule de qualité. N’hésitez donc pas à comparer plusieurs contrats d’assurance via des plateformes spécialisées ou en consultant les offres comme celles de MAAF.

Bon à savoir : le remboursement de la consultation d’un diététicien peut être pris en charge par certaines mutuelles santé, par exemple dans le cadre d’une politique de prévention.