Selon plusieurs études statistiques, le cancer du sein représente l’une des plus dangereuses maladies dont une femme est susceptible de souffrir. Il touche en moyenne une femme sur huit et peut générer des conséquences particulièrement fâcheuses. Comment procéder alors pour éviter cette maladie ? Les conseils et astuces que vous découvrirez ici vous permettront de minimiser vos risques de souffrir d’un cancer du sein.

Adopter une hygiène de vie irréprochable

Personne n’est entièrement à l’abri de souffrir du cancer de sein. Mais, lorsque certains facteurs spécifiques sont réunis, le risque d’en souffrir est décuplé. C’est pour cette raison qu’il est généralement recommandé d’opter pour un mode de vie qui respecte les prescriptions médicales. À ce propos, le premier point à prendre en compte est incontestablement l’alimentation. Certaines habitudes alimentaires sont en effet à supprimer à tout prix afin d’éliminer le risque de développer le cancer du sein.

La consommation du tabac, à bannir pour éviter le cancer du sein :

Selon plusieurs études, consommer du tabac augmente considérablement les chances de développer un cancer du sein. Les femmes qui en consomment s’exposent de ce fait à un risque important, et cela, peu importe la forme de tabagisme adoptée. Arrêter à tout prix la prise du tabac se révèle alors comme la seule manière de préserver sa santé et d’éviter de subir les conséquences dévastatrices de cette maladie. Si vous ou un proche éprouvez une quelconque difficulté pour y arriver, vous pourrez vous tourner vers certains organismes spéciaux dont la mission est d’aider les personnes qui veulent arrêter la consommation du tabac.

Par ailleurs, si vous n’êtes pas consommateur du tabac ou que vous ne fumez pas, évitez néanmoins de fréquenter des endroits où des personnes en prennent. Des études scientifiques ont en effet démontré que la simple inhalation de la fumée ou du gaz produit par le tabac ou la cigarette par un non-fumeur suffit pour porter atteinte à sa santé.

La prise d’alcool, un critère d’aggravation du risque :

A l’instar du tabac, l’alcool favorise le développement des cancers du sein. Qu’il soit consommé modérément ou de manière exagérée, l’alcool par sa simple présence dans le corps humain constitue une cause probable du cancer du sein. Pour cela, vous devez absolument limiter votre consommation d’alcool à défaut de l’arrêter d’un coup.

Parallèlement à la suppression de ces types de substances, il est recommandé d’opter pour la consommation de certains aliments qui se révèlent particulièrement bénéfiques pour la santé. Ces derniers, en plus d’apporter à l’organisme humain certaines vitamines précieuses, contribuent également à faire baisser le risque de développer un cancer du sein. Il s’agit notamment des aliments comme :

  • les champignons,
  • les grenades,
  • les épinards,
  • les œufs,
  • les lentilles,
  • les pousses de brocoli.

Pratiquer des activités physiques régulières

Être en très bonne forme physique est un facteur qui réduit considérablement les risques de souffrir d’un cancer du sein. La seule alternative qui s’offre à vous pour bénéficier d’une bonne condition physique est de pratiquer régulièrement le sport.

Certains exercices physiques spéciaux sont connus pour avoir des effets particulièrement positifs sur la santé. Tel est le cas des sports d’endurance comme la course à pied, la marche, le vélo ou le sprint. Toutefois, pour votre propre bien, assurez-vous de pratiquer des activités sportives que votre organisme pourra supporter. Il est en effet risqué de commencer le sport avec des exercices trop intenses si vous n’êtes pas un habitué.

Présentez votre cas à votre médecin, et il pourra assurément vous prodiguer les conseils utiles à mettre en pratique pour votre bien-être. Le premier avantage lié à la pratique d’activités physiques régulières est qu’elle empêche le surpoids, l’un des facteurs responsables du cancer du sein. Des recherches démontrent également que la pratique du sport agit directement sur le niveau d’hormone ainsi que tous les autres facteurs qui favorisent la formation des cancers.

Consulter périodiquement un médecin

À l’instar de toute autre maladie, le cancer du sein est un mal qui peut être précocement diagnostiqué. Lorsqu’il est repéré assez tôt, il offre de grandes chances de traitements à succès, d’où l’importance de se faire ausculter périodiquement par un médecin spécialiste. L’idéal selon les chercheurs est de passer une mammographie tous les deux ans, surtout lorsque vous vous retrouvez dans une famille ayant des antécédents. Des techniques comme la palpation mammaire peuvent vous permettre d’identifier des anomalies liées à vos seins que les médecins recommandent vivement de signaler aussitôt.

cancer du sein, les bonnes habitudes de vie pour l'éviter

Tel est le cas si vous remarquez par exemple les signes suivants :

  • Apparition d’une bosse sur un sein,
  • Changement de la couleur de votre peau,
  • Des douleurs d’intensité variée.

Quelles solutions contre les conséquences du cancer du sein ?

Le cancer du sein est une maladie qui ne manque pas de laisser des séquelles graves. Dans bon nombre de cas traités, les patientes y perdent généralement leur sein touché par le mal à la suite d’une ablation. Elles se retrouvent alors contraintes de passer leur vie avec un seul des seins. Pour éviter d’avoir à subir tous ces inconvénients, recourir à une reconstruction mammaire grand dorsal se révèle comme la meilleure option qui s’offre à vous. Ce type de traitement chirurgical procède à une entière reconstruction du sein touché.