Saviez-vous qu’en Bretagne, le taux de suicide est plus élevé que dans le reste de la France ? Les médecins l’expliquent par le fait que le temps d’ensoleillement y est moindre. La luminothérapie pourrait être la solution à ce problème de santé publique. Quels sont les bienfaits de la luminothérapie sur la santé physique et psychologique ? Comment la pratiquer de la meilleure façon ?

Quels sont les bienfaits de la luminothérapie ?

Au cours d’une séance de luminothérapie, vous vous exposez à une lumière qui, si elle est artificielle, n’en imite pas moins celle procurée par le soleil. Or l’exposition au soleil, ou à la lumière blanche ou bleue, limitent la production de mélatonine et accroît la production de sérotonine.

  • La mélatonine est définie comme l’hormone du sommeil. Elle permet de réguler les rythmes circadiens. En hiver, sa production augmente et vous pouvez souffrir de somnolence dans la journée. Il faut savoir que cette surproduction de mélatonine peut être en cause dans l’obésité et le diabète de type 2.
  • La sérotonine est considérée comme l’hormone du bonheur. La diminution de sa production tend à augmenter l’agressivité et l’impulsivité et peut même rendre violent à un taux très bas. Elle est aussi en cause dans les dépressions chez les personnes sensibles.

Vous trouverez toutes les réponses dans ce guide sur la luminothérapie. Mais on voit bien, déjà, tous les bienfaits que peut apporter une exposition à la lumière du soleil, soit directement, pendant la belle saison, soit avec la luminothérapie dès l’automne. Elle permet de rétablir les rythmes circadiens et de rationaliser la production des deux hormones, mélatonine et sérotonine.

guide de luminothérapie

Pour résumer, la luminothérapie peut agir favorablement sur :

  • Les problèmes de décalage horaire,
  • Les difficultés d’endormissement et les insomnies,
  • La dépression saisonnière,
  • Les crises de boulimie saisonnières.

Comment pratiquer la luminothérapie ?

Certains instituts de beauté ou centres de remise en forme proposent des séances de luminothérapie. Vous serez placée sous une lampe de luminothérapie à environ 30 centimètres de votre visage et réglée à 2 500 lux au moins, mais pouvant aller jusqu’à 10 000 lux, pendant une durée de 30 minutes (à 10 000 lux) à deux heures (à 2 500 lux). Pour profiter de tous les bienfaits de la luminothérapie, vous devrez faire une « cure » à raison d’une séance par jour pendant une semaine à une semaine et demie. Le coût d’une séance unique n’est pas très élevé, mais une cure de 10 jours vous coûtera en moyenne 150 euros. J’ai utilisé le terme de « cure » mais ces séances ne seront pas remboursées par votre caisse de Sécurité sociale.

lampe de luminothérapie

Si vous voulez réaliser vos séances de luminothérapie chez vous, vous pouvez acheter une lampe de luminothérapie et faire vos séances à domicile, ou même au bureau, de préférence le matin pendant une demi-heure pour bénéficier de tous les bienfaits de la luminothérapie. Le prix des lampes à lumière blanche (jusqu’à 10 000 lux, offrant les 7 variations du spectre lumineux) ou bleue (200 lux) peut varier de moins de 50 euros (petites lampes individuelles peu puissantes) à plus de 500 euros (lampes pouvant être utilisées par deux personnes à 80 centimètres de distance). Les simulateurs d’aube sont moins chers parce qu’ils ne permettent pas la même exposition. Toutefois, ils peuvent être intéressants pour recaler les rythmes circadiens après un voyage lointain, surtout s’ils simulent aussi bien le crépuscule au coucher que l’aube au réveil.