Métabolisme de base, quel nom barbare. Pourtant notre métabolisme nous accompagne jour après jour, régime après régime, ou plus exactement il nous permet de vivre. Il peut même, bien géré, nous aider à perdre du poids.

Connaitre son métabolisme de base

Le métabolisme de base ? Qu’est ce que c’est ? C’est le minimum d’énergie dont votre corps a besoin dans une journée pour survivre. Cela correspond aux fonctions naturelles de votre organisme, sur lesquelles vous ne pouvez théoriquement pas agir (respirer, maintenir votre température corporelle, digérer, réfléchir…)

Il évolue cependant avec l’âge : les enfants ont un métabolisme de base très élevé (2 fois celui d’un adulte), alors qu’une fois adulte, vous allez perdre entre 2 et 3% de votre métabolisme de base par décennie.

métabolisme de base, augmentez votre metabolisme

Désagréments d’un régime sévère sur votre métabolisme de base.

Lorsque vous faites un régime trop sévère, votre corps s’économise et réduit votre métabolisme de base. C’est ce qui implique une reprise de poids après régime qui est bien souvent proportionnelle à la sévérité de celui-ci. Qui n’a pas entendu quelqu’un dire qu’après son régime X ou Y il a repris tous ses kilos et un petit bonus ? En effet, en privant votre corps, vous en réduisez les besoins énergétiques, donc, Quand vous reprendrez une alimentation normale (même équilibrée) vos besoins n’étant plus les mêmes, pour un apport calorique identique à celui d’avant votre régime, votre corps va stocker beaucoup plus facilement. Et nous sommes dans le cas d’un premier régime. Plus vous ferez de régimes, plus le phénomène se multipliera.

De plus, lorsque le corps « stocke », par définition, il le fait dans vos cellules graisseuses. Cela signifie que, quand vous allez maigrir, avec votre régime privatif, vous allez certainement perdre de la masse graisseuse, mais malheureusement, vous allez également perdre de la masse musculaire, dû au fait qu’en vous privant vous n’apporterez pas suffisamment des éléments nécessaires à l’entretien de votre muscle. Ceci fragilisera donc un peu plus votre capital musculaire à chaque nouvelle tentative.

Le plus fort, c’est que le métabolisme de base est ralenti pour pouvoir mieux gérer les dépenses par rapport aux apports. C’est notre métabolisme qui nous maintient en vie en cas de famine.

Augmenter votre métabolisme de base pour maigrir

Une façon simple de mincir sans en avoir l’air, serait d’augmenter votre métabolisme de base. Or nous avons dit plus haut que c’était théoriquement impossible. Et pourtant….

Prenez par exemple la digestion. Si vous mangez des aliments faciles à digérer, votre corps ne va pas avoir besoin de beaucoup travailler pour les digérer, et donc ne dépensera pas beaucoup d’énergie. Il s’agit donc d’identifier les aliments plus difficiles à digérer, qui vont demander un effort à votre métabolisme pour les digérer. Les lipides ainsi que les glucides simples (glucides comprenant un ou deux sucres comme le glucose, le fructose, le lactose…) sont absorbés directement par l’organisme, alors que les protéines et les glucides complexes (glucides contenant au moins 3 sucres comme l’amidon, le glycogène et la cellulose) vont générer un effort de la part de votre métabolisme. Les protéines demandent beaucoup d’effort à votre corps pour être digérées, cependant, trop de protéines peuvent s’avérer dangereuses pour l’organisme, notamment en faisant trop travailler les reins. Privilégiez donc plutôt les glucides complexes. Ces derniers doivent être cassés pendant la digestion pour devenir glucides simples dans les aliments et demandent donc un effort à votre corps pour être digéré. Ils ne vont pas être absorbés instantanément. Vous les trouverez principalement dans les céréales complètes (blé, riz…) et dans les fruits et légumes.

Il y a bien sûr d’autres moyens d’augmenter son métabolisme de base, et notamment quelques petits trucs à respecter. Le premier est de toujours prendre un petit déjeuner. Celui-ci vous évitera une période de jeûne trop longue, et donc de faire croire à votre métabolisme de base que vous êtes à la diète (en plus, ça donne de l’énergie pour toute la matinée !) Pour la même raison, évitez de consommer moins de 1200 calories par jour. Activez votre métabolisme postprandial (digestion) en allant faire une petite marche par exemple… Evitez de souper trop copieux après 22h : la nuit, c’est le moment où l’on consomme le moins d’énergie et où l’on stocke le plus. Et pour finir, buvez beaucoup d’eau, et faites de l’exercice régulièrement (exercice = accélération du métabolisme).

Ces petits conseils pour augmenter votre métabolisme de base ne vous transformeront pas du tout au tout bien sûr. Néanmoins, les appliquer peut très rapidement vous apporter une amélioration dans votre vie de tous les jours, un confort. Vous vous sentirez mieux, vous pourrez commencer à perdre quelques kilos et cela ne fera qu’ajouter à votre motivation.

D’autres conseils pour améliorer votre santé et perdre du poids si nécéssaire.

Emilie.